image1 image1 image1

// Attention // Maintenance du 21 au 25 mars 2019

Le site internet du Pôle d'information flore-habitats, et sa plateforme cartographique, seront inaccessibles pour cause de maintenance à partir du jeudi 21 mars.

Un retour au fonctionnement normal est prévu lundi 25 mars, dans la matinée. N'hésitez pas à anticiper cette maintenance en récupérant dès à présent les données dont vous pourriez avoir besoin.

Merci de votre compréhension.

Liste rouge de la flore vasculaire de France métropolitaine

Jeudi 24 janvier, un communiqué annonçait que 15% des espèces végétales de France métropolitaine risquaient de disparaître. Ce pourcentage de référence sur l'état de notre flore et les menaces qui pèsent sur elle repose sur un travail titanesque - la "Liste rouge des espèces menacées en France - Chapitre de la flore vasculaire menacée de France métropolitaine" - réalisé grâce à une collaboration entre le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN France), la Fédération et le réseau des Conservatoires botaniques nationaux (FCBN), le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) et l’Agence française pour la biodiversité (AFB).

Pour produire cette étude inédite, les Conservatoires botaniques ont synthétisé près de 30 millions de données collectées par des milliers de botanistes professionnels ou amateurs et par des organismes en charge de la préservation de l'environnement.

Aujourd'hui à travers ce nouveau dossier de presse disponible ici, les Conservatoires botaniques vous présentent les chiffres clés de cette étude, les menaces qui pèsent sur les espèces végétales aujourd'hui en France, vous expliquent comment fut élaboré ce travail collectif :  à quoi sert-il, comment s'en saisir et quelles actions sont menées concrètement aujourd'hui ?

Parce qu'ils sont des centres de ressources incontournables en matière de diversité végétale, dotés d'une expertise scientifique et technique reconnue, ils engagent également, de février à juin, une campagne de communication visant à sensibiliser le plus large public sur l'incroyable diversité végétale qui nous entoure et sur les menaces qui pèsent sur sa pérennité. Cette campagne vise également à mobiliser les citoyens comme les pouvoirs publics autours des actions de préservation de la flore possibles à l'échelle nationale comme dans nos territoires : suivez l'actualité sur les réseaux sociaux #RéseauCBN #floremenacée

Maintenance de la plateforme

La plateforme est en cours de maintenance (extension à l'ex région Auvergne et mise à jour des données) ce qui peut entraîner des dysfonctionnements temporaires.

Merci de votre compréhension.

Les champignons bientôt disponibles sur le PIFH !

Depuis le début de l’année 2018, la Fédération Mycologique et Botanique Dauphiné-Savoie (FMBDS) et le Pôle d’Information Flore-Habitat travaillent ensemble sur la thématique du règne fongique, dans le cadre d’un partenariat financé par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.

La FMBDS s’est ainsi vu confier la mission de référent dans l’étude de l’un des règnes du vivant, encore trop méconnu au sein de la biodiversité en général, à savoir la fonge.

Il fallait probablement prendre davantage conscience de l’importance vitale de ce règne (sans champignons, pas de forêts !) et la mise en place d’un tel partenariat témoigne de l’intérêt des pouvoirs publics vis-à-vis du travail d’inventaire déjà commencé par la FMBDS (programme MycoflAURA, initié en 2013), mais qui est encore largement à poursuivre.

Dans le cadre de ce partenariat, une première session destinée à inventorier la fonge dans un secteur géographique actuellement peu couvert par le programme MycoflAURA se déroulera du 18 au 21 octobre 2018, dans la région de Saint-Bonnet-le-Froid, en Haute-Loire et en Ardèche voisine.

Cette session, en grande partie financée par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, accueillera une quinzaine de membres de plusieurs sociétés adhérentes de la FMBDS. Deux mycologues reconnus pour leurs compétences et leur expérience encadreront les participants parmi lesquels figureront plusieurs lauréats récents du DIU de mycologie.

Ces sessions auront pour but de réaliser l’inventaire des espèces du secteur, mais également de former les participants, afin qu’ils soient en capacité d’encadrer eux-mêmes ce type de sessions dans le futur.

D’autres sessions mycologiques seront organisées par la FMBDS dans le cadre du partenariat avec le PIFH.

L’ensemble des données récolté sera mutualisé au sein du PIFH puis remontera vers le SINP national. Ces données seront ainsi disponibles à la consultation sur le PIFH.

joomlajoomla templates 3