Epipogium aphyllum Sw., 1814

Épipogon sans feuilles

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Epipogium aphyllum Sw., 1814
Famille : Orchidaceae
Nom français : Épipogon sans feuilles
Noms vernaculaires : Épipogium sans feuilles
Description botanique courte : Plante vivace de 10-30 cm de hauteur, glabre, dépourvue de chlorophylle, à souche rameuse en forme de corail. Tige épaisse et fragile, blanc jaunâtre ou rougeâtre. Feuilles réduites à 3 ou 4 écailles courtes et engainantes, dentées et non chlorophylliennes. Inflorescence en grappe lâche, à 2 à 8 fleurs. Fleurs assez grandes, pendantes, orientées vers le bas, odorantes. Sépales et pétales libres presque semblables, tournés vers le bas, allongés, lancéolés, canaliculés, plus long que le labelle, translucide, jaunâtre à rosâtre. Labelle orienté vers le haut, cristallin et translucide, blanc, long de 6 à 9 mm , lobes latéraux courts , lobe médian concave, ovale à cordiforme nettement plus grand que les latéraux muni de 2 à 3 rangs de crêtes papilleuses rougeâtre ou violettes. Éperon gros et court, redressé, rose clair. Anthère articulée, épaisse et obtuse, pédicellée, implantée sur la face dorsale du gynostème , masses poliniques en forme de sabot. Stigmate large, trilobé. Ovaire pédonculé, légèrement veiné.
Type biologique : Géophyte à rhizome
Floraison ou sporulation : Juillet-août
Écologie : Sur litières et tapis de mousses dans les sous-bois des forêt résineuses ou feuillues fraîches, sur sol basique à peu acide.
Statut indigénat : indigène (ou natif)
Statut(s) réglementaire(s) : PN I, CW II
Statut(s) non réglementaire(s) : ZRADal, ZRAD
Menace Rhône-Alpes : VU
Conservation taxon : Espèce fragile qui disparaît en cas de perturbation de ses stations. L'exploitation intensive des forêts, induisant notamment les passages d'engins de débardage tassant le sol ou détruisant les rhizomes, sont source de raréfaction de l'espèce.
Remarques : Plante "à éclipses", ne fleurissant pas certaines années (ou alors uniquement sous terre) et se maintenant par multiplication végétative souterraine du rhizome ramifié. Cela favorise l'apparition de touffes comportant de nombreuses tiges.
Citer cette page merci de créditer :
Pôle d'information Flore et Habitats de Rhône-Alpes. 20/08/2017 www.pifh.fr

CHOROLOGIE

Chorologie française : Très rare, localisé sur les principaux reliefs (Vosges, Jura, Alpes, Massif central, Pyrénées et Corse) , depuis le sommet de l'étage collinéen jusqu’au subalpin, avec une préférence pour l'étage montagnard.
Chorologie Rhône-Alpes : Çà et là dans les massifs rhônalpins (Monts du Forez, Plateau ardéchois, Crêts du Jura, Chablais, Mont-Blanc, Tarentaise, Maurienne, Belledonne, Vercors, Dévoluy et Baronnies).

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica