Centranthus calcitrapae (L.) Dufr., 1811

Centranthe chausse-trappe

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Centranthus calcitrapae (L.) Dufr., 1811
Famille : Caprifoliaceae
Nom français : Centranthe chausse-trappe
Noms vernaculaires : Centranthe Chausse-trape
Description botanique courte : Plante annuelle haute de 10 à 50 cm, glabre, verte ou rougeâtre, à tige dressée, cylindrique, finement striée, creuse, généralement simple ou peu ramifiée. Feuilles basales à limbe ovale entier ou lyré, feuilles caulinaires sessiles, pennatiséquées, à lobes souvent dentés ou incisés, le terminal généralement plus grand que les latéraux. Inflorescence corymbiforme convexe ; fleurs distiques et unilatérales, très petites, à corolle blanche à rose pâle, à tube muni d’un éperon très petit réduit à une bosse plus courte que l’ovaire. Fruits glabres ou hispides.
Type biologique : Thérophyte
Floraison ou sporulation : Mai-Juin
Écologie : De l'étage planitiaire à l'étage montagnard. En contexte chaud et ensoleillé, sur des substrats arides et pauvres en nutriments, neutres à basiques. Pelouses thermophiles riches en annuelles. Également carrières, vignes, parois et éboulis rocheux.
Statut indigénat : indigène (ou natif)
Statut(s) non réglementaire(s) : ZRADcco, ZRADcal, ZRADc
Menace Rhône-Alpes : LC
Conservation taxon : Pas de données précises sur les effectifs et l’état de conservation des différentes populations. Beaucoup de mentions anciennes, provenant notamment d’articles de M. Breistroffer (traitant des limites septentrionales d’extension de la flore méditerranéenne), sont à rechercher et à actualiser.
Citer cette page merci de créditer :
Pôle d'information Flore et Habitats de Rhône-Alpes. 24/11/2017 www.pifh.fr

CHOROLOGIE

Chorologie mondiale : (Sténo) ouest-méditerranéenne
Chorologie française : Assez commun dans le Midi, d’où il remonte jusque dans le Sud-Ouest et jusqu’aux départements du Rhône et de l’Ain. Naturalisé ou d’indigénat douteux ailleurs.
Chorologie Rhône-Alpes : Présent dans le sud de la région : Bas-Vivarais, Tricastin, Baronnies, Diois, Haut-Diois, Vercors et dans la vallée du Rhône. Rare dans l’Isle-Crémieu, l’Est lyonnais et les Monts du Lyonnais.

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica